Congrégation du Gd-St-Bernard / Patrimoine culturel

Musée - Expositions temporaires


Expo temporaire 2016

Murith et les Alpes

Musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard
Exposition du 18 juin au 9 octobre 2016

murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith
murith

Expo temporaire 2015

L' Évangile d'un sculpteur

Jean-Pierre AUGIER

Musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard
Exposition du 10 juin au 14 octobre 2015

Jean-Pierre Augier sculpte le fer. Entre ses mains, les vieux outils trouvent une nouvelle vie. Les pelles rouillées et cabossées deviennent des personnages, les pioches s’envolent tels des oiseaux, les faux sont transformées en anges.
Le Musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard présente une soixantaine de sculptures, qui témoignent une nouvelle fois du savoir-faire et de l’imagination d’un artiste enchanteur.

augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier
augier


Expo temporaire 2014

Goliath ou David ?

Deux forces en présence

Musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard
Exposition du 16 juin au 5 octobre 2014

Au travers des oeuvres des sculpteurs Jean-Pierre Augier, Laurent Dominique Fontana et du créateur Ambroise Monod, le fondateur du Récup'art, laissez-vous interroger sur la puissance qui est en vous.
Goliath ou David ? Deux forces en présence, deux figures emblématiques pour évoquer cette puissance de vie qui nous anime et comment nous pouvons l'engager.

david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david
david


Expo temporaire 2013

Un autre regard sur la fragilité

Musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard
Exposition du 18 juin au 6 octobre 2013

fragilite
fragilite
fragilite
fragilite
fragilite
fragilite
fragilite
fragilite
fragilite
fragilite


Expo temporaire 2012

Pain de la terre, pain du ciel

Musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard
Exposition du 9 juin au 30 septembre 2012

pain
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1
pain1


Expo temporaire 2011


La Via Francigena

Musée de l'hospice du Grand-Saint-Bernard
Exposition du 11 juin au 2 octobre 2011

Comment montrer la Via Francigena? Il y a tout d'abord l'itinéraire qu'indiqua Sigeric en 990, lors de son retour vers Canterbury, après être allé à Rome chercher le pallium des mains du pape Jean XV. Le manuscrit original a été perdu, mais la copie sur parchemin, datée du XIè siècle, confirme que l'archevêque et sa compagnie sont bien passés par le col du Mont-Joux, quelques décennies avant que Saint Bernard y fonde l'hospice. La perspective historique est vertigineuse.

La photographie, en particulier celle du pèlerin anglais Michael Krier, donne à voir les paysages et les lieux de la vie Francigena. Soixante images, rassemblées en un seul panneau, permettent de suivre les étapes. Depuis la voûte de la cathédrale anglicane jusqu'au seuil de la basilique Saint-Pierre, que de choses à voir au long de ces quelques 1800 km! Et surtout que de choses à vivre.

Au-delà de l'itinéraire géographique et culturel, l'exposition recherche naturellement le sens du cheminement intérieur. Que se passe-t-il dans le coeur lorsque jour après jour on marche vers Rome? Le photographe Andrea Alborno a réalisé les portraits de pèlerins qui font étape à l'hospice, et les a interviewés. A côté des visages, les paroles témoignent du vécu et des motivations. Plus d'une fois il est dit que l'on ne part pas pèlerin, mais qu'on le devient au fil du chemin.

De son côté, le chanoine José Mittaz, prieur de l'hospice, a oeuvré en collaboration avec l'illustrateur Dominique Mertens pour proposer six tableaux inspirés de l'Ancien et du Nouveau Testament. Du chêne de Mambré à l'auberge d'Emmaüs, chaque scène éclaire la dimension biblique du pèlerinage. Enfin, dans un mouvement de bonheur, les images laissent place à la sculpture, avec des pèlerins aux pieds nus, réalisés dans la terre et le bronze par Simone Mayor.

Face à cette diversité de formes et d'inspirations, on comprend qu'il y a, entre Canterbury et Rome, autant de chemins que de pèlerins.

Au plaisir de vous retrouver là-haut l'été prochain.

Pierre Rouyer, responsable du musée de l'hospice du Grand-Saint-Bernard.

expo2011


Expo temporaire 2010

expo 2010


Expo temporaire 2009

expo 2009 expo 2009-1 expo 2009-4 expo 2009-5 expo 2009-6

Exposition temporaire 2008

Jean-Pierre Augier,Sculpteur

Sous la rouille . . . la tendresse ».

A de vieux outils mis au rebut, dans un acte créateur plein de respect et d’attention pour leur usure, voire leur infirmité, Jean-Pierre Augier redonne vie. Et quelle vie ! Pleine de grâce, de légèreté, d’humour, de gravité, d’élan, de tendresse…Il s’agit là d’une véritable transfiguration.

Devenus hommes, femmes, couples, mères, personnages bibliques ou même, animaux, ils sont un hymne à la Création.

Instants de bonheur à partager.

La chorale La pietà Les misérables L'enseigant Jean-Pierre Augier

Jean-Pierre Augier, Sculpteur

le vieux Solesmes Saint Michel Le couple Carmen Femme-Oiseau Nativité Femme - Oiseau Pèlerins Les labours Le renard Le bélier

Photos mp(at)gsbernard.ch


Expo temporaire 2007

Pensées à cueillir . . . Couleurs à méditer



Photographies des fleurs de nos montagnes « La fleur ne prie pas, elle fait prier » 80 photographies de fleurs et autant de citations glanées sur les pentes avoisinantes nous invitent à la contemplation et à la méditation. Elles nous incitent à aiguiser notre regard pour admirer la diversité et la beauté de la végétation, au cours d’une courte promenade ou d’une randonnée plus longue. Fières ou discrètes, communes ou rares, prêtes à de jolis bouquets ou protégées, en colonies ou solitaires, accrochées au rocher ou baignant dans l’eau, les fleurs, à ces altitudes, forment une palette aux couleurs éclatantes.

Voir l'exposition 1            Voir l'exposition 2            Voir l'exposition 3


Expo temporaire 2006

Un chemin, mille destins. 273 km à pied sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.
Photographies de Franco Voglino et Annalisa Porporato

Dans nos sociétés si installées et si précaires en même temps, la pérégrination connaît un véritable engouement. Les motivations les plus diverses conduisent nombre de nos contemporains à prendre les anciens chemins tracés au Moyen-Age. En 2003, Franco Voglino et Annalisa Porporato ont emprunté la Via Francigena, reliant Rome à Saint-Jacques de Compostelle, aux confins de l’Europe, par le col du Montgenèvre et Arles, puis la Via Tolosana qui franchit les Pyrénées au Somport et se joint aux trois autres principaux itinéraires pour former le Camino Frances. Ils en ont rapporté ces belles photographies qui invitent au voyage intérieur sur le chemin de la foi.


Expo temporaire 2005

"L’Hospice du Grand-Saint-Bernard, Un refuge dans la tourmente 1939-1945"

En même temps que la médiathèque de Martigny, le musée de Bagnes et trois musées du Tessin, le musée de l’Hospice du Grand-Saint-Bernard se fait l’écho des recherches récentes consacrées à l’histoire du refuge dans l’espace alpin pendant la Seconde Guerre mondiale. La Suisse a hébergé de 1939 à 1945 près de 300 000 réfugiés. A travers les Alpes valaisannes passèrent les chemins de l’exil, de la liberté, ou s’arrêtèrent ceux du refoulement. Qu’en fut-il du passage du col du Grand-Saint-Bernard, entre Val d’Aoste et Valais ? Qu’en fut-il du rôle de l’Hospice au cours de cette terrible période ?


Expo temporaire 2004

"JE VOUS ECRIS DU GRAND-SAINT-BERNARD, les cartes postales racontent"

Du 15 juin au 15 septembre 2004, un siècle de cartes postales illustrent l'essor du tourisme. L'exposition s'intitule "JE VOUS ECRIS DU GRAND-SAINT-BERNARD, les cartes postales racontent". Elle est réalisée à partir de la collection de l'Hospice du Grand-Saint-Bernard et de la collection de Monsieur Joseph Vuyet.

Voir les cartes postales


Expo temporaire 2003

"LA LUMIÈRE"

Du 16 juin au 30 septembre 2003, le thème de "LA LUMIÈRE" a été retenu par le Prieur Jean-Marie Lovey, qui a invité une artiste bien connue à le traduire: il s'agit d'Isabelle Tabin-Darbellay. Originaire de Sion, elle peint depuis l'enfance. Ancienne élève d'Albert Chavaz, elle vit et travaille à Savièse. De nombreuses expositions ont permis d'admirer ses huiles, aquarelles et dessins de paysages. Attirée par l'art sacré, elle a réalisé des ensembles de vitraux et des chemins de croix pour des églises en Suisse et en France. Ces différents aspects de son travail sont représentés dans l'exposition qui vous est proposée. Lumière de la montagne, feu de la Parole de Dieu sont les chemins de réflexion des pèlerinages alpins organisés durant cette saison par l'Hospice. Lumière et feu sont aussi les pistes de recherche exprimées par Isabelle Tabin-Darbellay sur la toile, le papier ou avec le vitrail, art de la lumière et du feu par excellence. A remarquer cinq toiles qui illustrent les mystères lumineux.


Expo temporaire 2002

"BONHEUR"

L'exposition est centrée sur le thème du "BONHEUR" avec des oeuvres - huiles, sculptures et sous-verres - du chanoine René Giroud (1911-2001) et des textes du poète Maurice Carême.