Congrégation du Gd-St-Bernard / Patrimoine culturel

Dix manuscrits, propriété de la Maison Hospitalière du Grand-Saint-Bernard, sont conservés dans les archives de la Congrégation.

Manuscrit 1 (ancien 10088) Antiphonarium-lectionarium ad usum Montisiovis : pars aestiva. 12ème siècle. 380x255 mm. 188 feuillets + neumes. [Aoste, prieuré St-Jacquême?]. Ouvrage en parchemin, relié en chêne, avec une couverture en peau. Manuscrit 2 (ancien 10090) Orarium capitularium ex domo curiali Orseriarum (collectarium). 13ème siècle. 230x160 mm. 73 feuillets. [Orsières, cf fol. 1r]. Manuscrit en parchemin avec des pages découpées ou manquantes. Manuscrit 3 (ancien 10091) Rituale antiquum Orseriense (rituale-kyriale), 14ème siècle. 240x175 mm. 81 feuillets + musique. Manuscrit en parchemin garni de fers. Ecrit à 3 mains. Manuscrit 4 (ancien 10095) Breviarium ad usum Montisiovis. 1475. 195x140 mm. 458 feuillets. Manuscrit en peau de chèvre, finement travaillé, avec 7 pages enluminées. Manuscrit 5 (ancien 10094) Libellus precum. 15ème siècle. 135x92 mm. 144 feuillets. Manuscrit en parchemin dont il reste 22 enluminures, les 39 autres ont été découpées par des passants avant 1923. Manuscrit 6 (ancien 1983) Antiphonarium ad usum ecclesiae S. Petri M. Jovis (prosarium), 1480. 220x160. 246 pages + musique. [Bourg-St-Pierre?]. Manuscrit avec reliure en bois. Ecrit à plusieurs mains. Manuscrit 7 (ancien 2038) Graduel manuscrit provenant de la vallée d'Aoste (processionarium-troparium). 15ème siècle. 230x160. 74 feuillets + musique. Manuscrit en parchemin. Manuscrit 8 (ancien 9737) Missale ad usum Montis Jovis, ad opus parochiae de Liddes, pictum et scriptum anno MDXXIII, 1523. 405x290. 256 feuillets. Liddes. Missel en parchemin, relié en bois, avec la couverture en peau et garnie de fers. Manuscrit 9 (ancien 7584) Antiquum antiphonarium Montis Jovis, 1551-1555. 460x320. 319 folios (daté à trois endroits, écrit à Aoste par le chanoine Jean de la Gourge). Manuscrit sur papier, qui contient en annexe une "Tabula officiorum...". Très intéressant à consulter : l’Office de saint Bernard (p. 279) et celui de la Dédicace de l’église abbatiale du Gd-St-Bernard (p. 290). Manuscrit 10 Collectaire du Vieux-Ville, 12-13ème siècle, don du Père Désiré (+ 1954), dernier moine bénédictin de l'essai de refondation de Cluny. Manuscrit sur parchemin. Manuscrit 11 Présentation :

Manuscrits et Fragments intégrés aux archives

AGSB 36 Vita beati Bernardi data domino Chamossii canonico Sti Bernardi et priori Senti per dom. de Duino anno 1400. C'est une compilation de textes réunis pour servir, semble-t-il, à une rédaction d'une vie de S. Bernard par le chanoine Chamossi. Texte quasiment identique à celui des AASS, Junii Tomus III (Paris 1867), 550-554. Original, cahier papier, 20,7 x 28,2 cm, paginé 1 à 12, plus 3 copies dent une incomplète et une écrite en 1778 par J.-J. Darbellay, latin.

AGSB 37 Après 1400. Légende de S. Bernard par Jean de Cyliano, archidiacre d'Aoste. Cette légende est une édition plus concise de celle mise sous le nom de l'archidiacre Richard. Jean de Cyliano fut archidiacre d'Aoste de 1230 à 1263. I1 n'est pas l'auteur de cette légende, pas plus que l'archidiacre Richard ne l'est de celle qui lui est attribuée. Papier, cahier de 4 fol., 215 x 350 mm, latin.

AGSB 688, Codex du 13ème siècle contenant le commentaire de la règle de S. Augustin (fol. 1 - 17), ce que doit savoir faire un chanoine régulier (fol. 17), ce sans quoi il ne peut y avoir de vie religieuse (fol. 17 v.) et la règle de S. Augustin (fol. 18 - 20). En première page on lit "Iste liber pertinet dominis canonicis Montis Iovis" et à la dernière "Thomas de Montheolo C.S.B." soit curé de Sembrancher. Il le fut à partir de 1530. Ce codex aura été à son usage. Codex, 15 x 24,5 cm, 20 fol. numérotés au crayon, le 2e cahier manque. Beau manuscrit en parchemin avec lettres enluminées. Il semble provenir du midi de la France à en juger par l'acte du début qui concerne Marseille, peut-être de St-Ruf. Il est doublé de 2 planchettes revêtues de peau. T. latin.

AGSB 694, Constitutions de 1438. Magnifique codex contenant:
1. Les constitutions du pape Benoît XII: Ad decorem Ecclesiae sponsae (fol. 1-40).
2. La règle de S. Augustin (fol. 40-45).
3. Les constitutions et statuts de l'ordre des SS. Nicolas et Bernard de Mt-Joux... éditées par son Eminence le cardinal Jean du titre de S. Pierre-aux-liens... Titre de la main du coadjuteur Boniface (fol. 1-31 ou au crayon, 52-83).
4. Instruments relatifs aux constitutions (fol. 84-93)
Codex relié bois et peau faisant queue pour le transport, 4 cabochons en laiton, 17 x 26 cm, miniatures au fol. 52 représentant les armes du prévôt et du cardinal Jean qui se trouvent encore en cire dans l'épaisseur des planchettes faisant couverture; dans 1 pochette de cuir gaufré et colorié doublée d'une toile de jute.

AGSB 695, Antiqua statuta regularia. (1438?) Recueil de documents concernant l'observance régulière chez les chanoines réguliers. Il contient les décrets de réforme des CCRR de St-Léonard de Bâle, portés par le cardinal Julien du titre de S. Angeli le 21 juin 1434 (pp. 1-23); les constitutions d'Etoy du 21 août 1437 (pp. 25-51); les constitutions de Benoit XII suivies de celles du pape Urbain interdisant d'exiger quelque chose de ceux qui entrent en religion et la règle de S. Augustin. Les constitutions de Benoit XII sont précédées d'une déclaration du cardinal Jean réformateur de la prévôté de Mt-Joux. A la fin du codex un écusson (paon) flanqué des initiales F.I. avec la date 1579. Codex, 21,5 x 29 cm, 128 pages, doublures revêtues de peau renforcées à l'intérieur par des parchemins contenant une collation de bénéfice de Martin V et un acte de 1432 relatif à l'Ordre de S. Jean, de Jér.

AGSB 825 Actes du chapitre de 1409, (1409, le lendemain de la Translation de S. Nicolas, Meillerie). Ce chapitre renouvelle des points d'observance prescrits par des chapitres antérieurs. Il se montre peu exigeant pour le vœu de pauvreté et porte de nouvelles prescriptions. Chapitre présidé par le prévôt Hugues d'Arces et signé par le notaire Jacques Clément. Pas de sceau. Parchemin, 43 x 45,5 cm, et copie tirée de l'original trouvé dans la maison d'Emmanuel Joris, dit le Gros, le 12 juin 1772, ainsi que l'atteste J.-J. Darbellay curé de Liddes. Publié dans Les constitutions de la prévôté du Gd-St-Bernard, par les chanoines Quaglia et Giroud, en 1956.

AGSB 2565. s.d. XIe siècle, le plus ancien fragment. Deux folios tirés d'un lectionnaire. Ils contiennent le prologue et le début de la légende de saint Nicolas de Mire, divisée en 3 péricopes, chacune suivie du début neumé du répons à chanter. 2 folios de parchemin très endommagés (criblés de petits trous, traces des vers qui ont mangé la colle de poisson qui a maintenu pendant des siècles ce fragment comme page de garde d’un ms), 221x159 mm, minuscule caroline du XIe s. Texte sur 24 lignes:

  • Fol 1r lettrine S ornée de dessins à la plume, sur fond rouge, fol. 1r-2r (prologue) «Sicut omnis materies si ab imperito artifice constructa fuerit - et ab inimicis tutos fore laetemur.», cf. B Mombritius, Sanctuarium seu vitae sanctorum, 2a ed. Paris 1910, tom. II, p. 296, lignes 1-32.
  • Fol. 2r-2v (Vita) «Nycholaus itaque ex illustri prosapia ortus - longe ateque disperserant. Congruo» cf. B Mombritius, Sanctuarium seu vitae sanctorum, 2a ed. Paris 1910, tom. II, p. 296, ligne 34 à p. 297, ligne 6.

AGSB 2566 s.d. 13ème siècle. 2 fragments de lectionnaire contenant les chapitres 12 à 14 d'Isaïe. 2 folios de parchemin, 155 x 345 mm et 123 x 367 mm, latin.

AGSB 2573 s.d. 15è siècle. Page de missel contenant la messe d'une 3ème férie après Pâques. Parchemin, 1 folio, numéroté 131. 270 x 355 mm, encre noire, rouge et bleue, latin.

Eléments de bibliographie
Leisibach Josef et Huot François, Die liturgischen Handschriften des Kantons Wallis (ohne Kapitelsarchiv Sitten), Fribourg 1984 (Spicilegii Friburgensis subsidia 18, Iter Helveticum 4).
Leisibach Josef, Schreibstätten der Diözese Sitten, Genève 1973 (Scriptoria Medii Aevi Helvetica 13).
Stenzl Jürg, Repertorium der liturgischen Musikhandschriften der Diozesen Sitten, Lausanne und Genf, Fribourg 1972, vol. 1.
Dix manuscrits, propriété de la Maison Hospitalière du Grand-Saint-Bernard, sont conservés dans les archives de la Congrégation.