Archives du Grand-Saint-Bernard

Les archives du Grand-Saint-Bernard aujourd'hui

Les archives de la Congrégation des chanoines du Gd-St-Bernard ne sont pas uniquement celles conservées à l'hospice. Il existe d'autres fonds, d'importance inégale, dont la Congrégation assume la charge, ainsi que des fonds placés sous la responsabilité d'autres entités, au gré des circonstances historiques de ces derniers siècles.


1. FONDS CENTRALISES

AGSB : Archives du Grand-Saint-Bernard, conservée à l'hospice
Il s'agit des archives historiques de la Congrégation, dont Monsieur Donnet, dans son historique (DONNET A., Notes sur les archives de l'hospice du Grand-St-Bernard, in Coll., Mélanges offerts à M. Paul-E. Martin, Genève 1961, p. 213-221, cf page web précédente), émettait le voeu qu'elles soient enfin cotées de manière systématique, ce qui a été réalisé à partir de 1972.

En effet, grâce à la collaboration des Archives cantonales du Valais, l'inventaire assez détaillé publié ci-après a été réalisé. Le chanoine Lucien Quaglia (1905-2001), archiviste de la Congrégation, a rédigé une grande partie des fiches descriptives des documents, tandis que M Grégoire Ghika a complété le travail et patiemment réordonné la logique des diverses séries en vue d'en dactylographier l'inventaire. Dans un dernier temps, chaque document a été microfilmé, ce qui a donné 254 films à 600 photos, pour un total de 152'400 clichés (estimation donnée et par M Ammann et par M Follonier aux archives cantonales, le 12 juin 2002). Cet immense travail a duré 22 ans, pour se terminer en 1994, tandis que les derniers documents ont rejoint l'hospice en 1996. La fondation des Archives historiques de l'abbaye de Saint-Maurice a gracieusement proposé de mettre en ligne cet inventaire dès 2002, ce qui est devenu une réalité dès avril 2003, par contre, la Congrégation ne désire pas encore se lancer dans un projet de numérisation globale, comme la fondation le lui avait proposé.

Ces archives sont le témoin de l'histoire de la Congrégation du milieu du douzième siècle aux années 1950, principalement en Suisse. En effet, les documents concernant l'antique monastère du Mont Joux, attesté dès 812 ont été détruits lors de la destruction de ce dernier au milieu du dixième siècle, tandis que les documents concernant la restauration de ce monastère et la fondation de l'Hospice au sommet du col par Bernard, archidiacre d'Aoste, vers les années 1050 ont disparu depuis lors. La majorité des documents concernant les privilèges octroyés à la Congrégation, ainsi que les propriétés en Suisse nous ont été transmis par l'Ordre des Saint Maurice et Lazare à la fin du dix-huitième siècle : A la suite de grandes tensions parmi les chanoines du Gd-St-Bernard, la partie de la Congrégation qui se trouvait sur les terres de la Maison de Savoie a été sécularisée en 1752, par la bulle « In Supereminenti » de Benoît XIV (19 août 1752), qui, en contrepartie, permettait aux chanoines d'élire librement leur supérieur général, le prévôt. Les archives étant à Aoste à cette époque sont devenues la propriété de cet Ordre qui a permis au chanoines de récupérer la majeure partie de ce qui concernait la gestion des biens qu'elle possédait encore. Il n'y a pas eu de réflexion approfondie pour trouver une date butoir afin d'inventorier ces archives historiques. Les documents utilisés pour l'administration courante se trouvaient à Martigny, tandis que le reste était à l'hospice, dont les dossiers personnels des chanoines. Ainsi, au début des années 1970, tout ce qui était à l'hospice a été pris pour catalogage. Il faut ainsi se méfier des séries dès la fin du dix-neuvième siècle, car elles sont souvent incomplètes, le reste étant à Martigny…

A ce jour, un projet de reconditionnement est en cours, à la suite entre autres d'un rapport d'expertise effectué par M Andrea Giovannini en octobre 2003. Il s'avère que les cartons, les chemises et les fourres qui ont été utilisées pour ordonner les anciennes liasses en utilisant le classement vertical ont été fabriquées en carton et papier acides, qui détruisent les documents qu'il sont censés protéger. Le classement vertical serait conservé, tandis que les documents scellés seraient mis à plat.

Par manque de personnel, les documents ne sont en principe pas consultables, sauf pour des travaux universitaires ciblés. En cas de demande de consultation prolongée de certains documents, il est envisageable de s'en procurer le microfilm, aux frais du chercheur, auprès des archives de l'Etat du Valais, à Sion. Au préalable, l'autorisation de l'archiviste de la Congrégation est requise. Par contre l'inventaire est consultable soit en ligne, sur ce site, soit sur papier, aux Archives de l'Etat du Valais, à Sion. Voici le plan général de classement des archives :

Introduction générale
AGSB 1 à 25 : Notes sur les archives
AGSB 34 : Connaissance de St Bernard (~1020-1081/86) d'après les documents liturgiques
AGSB 35 à 113 : Saint Bernard (~1020-1081/1086)
AGSB 114 à 156 : Milieu géographique, économique et politique; météorologie, moyens de communication
AGSB 182 à 189 : Recueils de titres concernant le Grand-Saint-Bernard
AGSB 191 à 672 : Collection générale
AGSB 688 à 802 : Constitutions et observance religieuse
AGSB 819 à 874 : Chapitre général (trisannuel)
AGSB 878 à 923 : Prévôts
AGSB 926 à 1149 : Chapitre claustral et communauté (annuel)
AGSB 1150 à 2241 : Administration (ou procure)
Administration générale
Administration générale à :
Bourg-St-Pierre
Orsières et Ferret
Sembrancher
Bagnes
Martigny
Sion, rectorie
Roche
Aoste, diocèse
Lombardie
Piémont
AGSB 2245 à 2564 : Quêtes
AGSB 2565 à 2702 : Service de Dieu (église, Desaix, Ste Faustine)
AGSB 2734 à 2866/24 : Service des passants
Aumônier (1594 - 1963)
Chiens du St-Bernard (1800 – 1985)
Registre des passants (1812 – 1970)
AGSB 2867 à 2890 : Clavendier (économe de l'hospice)
AGSB 2963 à 3001 : Bibliothèque et musée
AGSB 3019 à AGSB 3094 : Bénéfices en général
AGSB 3099 à 4738 : Bénéfices en particulier
dans le diocèse de Sion
Bourg-Saint-Pierre
Liddes, paroisse
Liddes, minutes de notaires
Orsières, rouleaux et parchemins
Orsières, paroisse
Orsières, codex
Sembrancher, rouleaux de parchemins et registres
Sembrancher, paroisse
Bovernier
Martigny
Trient
Lens
Vouvry
Noville
Bémont au-dessus de Bex
Saint-Maurice, abbaye
Ecône
Simplon, hospice
dans le diocèse d'Aoste
Paroisses
Verrès
dans les autres diocèses d'Italie
dans le diocèse de Genève
dans l'archidiocèse de Tarentaise
dans le diocèse de Lausanne et de Fribourg
Diocèse de Lausanne
Diocèse de Lausanne, Fribourg, Jougne etc.
dans le diocèse de Bâle et en Allemagne
dans les diocèses de France
dans les diocèses d'Angleterre
AGSB 4759 à 4845 : Bienfaiteurs, affiliés, donations
AGSB 4849 à 5017 : Documents étrangers au Grand-Saint-Bernard
 
Documents concernant la Valais
Documents concernant la Savoie
Documents ne concernant ni le Valais ni la Savoie
La débâcle du Giétroz
AGSB 5018 à 5273 : Ecrits de religieux du Grand-Saint-Bernard
AGSB 5274 à 5705 : Dossiers personnels des chanoines (consultables jusqu'en 1900)

AGSB Météo de 1 à 16 : Station de météorologie
AGSB Plan de 1 à 13 : Plans
AGSB Arch 1 et 2 : Inventaires d'archives


ASBM : Archives du Saint-Bernard à Martigny
Il s'agit d'une partie des archives courantes (l'autre est chez les divers « officiers » de l'Ordre), des archives de dépôt et d'une partie des archives historiques de la Congrégation. Elles sont nées lors de la Séparation (19 août 1752), qui a forcé les prévôts à loger à Martigny plutôt qu'en ville d'Aoste. Il s'agissait à cette époque de « doubles à l'usage du Prévôt » avant de devenir progressivement les archives de la Congrégation, au détriment de celles de l'hospice.

Lors de la Construction de l'église abbatiale Marie Reine de Martigny – consacrée en 1961 – faisant suite à celle du séminaire – béni le 6 décembre 1959 – un vaste local situé en sous-sol de cette dernière (sous l'autel du Saint-sacrement) a été assigné aux archives, ainsi qu'aux réserves d'ouvrages publiés aux éditions du Gd-St-Bernard. Trop humide, il a été abandonné en 1994 au profit de l'ancienne chapelle de la Maison Saint-Bernard (au 1er étage de l'ancien bâtiment, à l'angle de la rue Hôtel-de-Ville et de l'entrée dans la cour intérieure). A cette occasion elles ont été répertoriées pour la première fois de leur histoire (de début 1995 à 1997) par Philipp Kalbermatter, et installées dans des compactus (classement vertical). A la fin 1999, au début des grands travaux de restauration générale de la prévôté, les archives ont été déplacées dans le bâtiment des garages et de la lingerie, où elles s'y trouvent encore. Leur plan de classement a été modifié pour être en plus grande harmonie avec celui des archives historiques dont elles assurent la continuité. De plus, des fonds y ont été déposés, ce qui explique qu'elles sont en cours d'inventaire depuis la fin 2002. Notons qu'une partie reste non consultable pour des raisons évidentes de discrétion, de respect des personnes et de recul historique nécessaire pour évaluer au regard du temps certaines situations (environ 75 ans sans consultation, sauf pour les dossiers personnels : 100 ans après le dernier acte du dossier ou de la date de décès).

A. NOTES SUR LES ARCHIVES ET INVENTAIRES
 
A1. Inventaires actuels
A2. Anciens inventaires
A3. Archives de nos paroisses
A4. Divers (historiques des fonds, fonds particuliers…)
B. CONNAISSANCE DE LA VIE DE SAINT BERNARD
 
B1. Sources, documents liturgiques
B2. Littérature, historiographie
B3. Reliques et miracles
B4. Culte
B5. Iconographie
C. MILIEU GEOGRAPHIQUE, ECONOMIQUE, POLITIQUE; METEO…
 
C1. Géographie (GSB)
C2. Milieu économique
C3. milieu politique
C4. Météorologie
C5. Moyens de communication (dont Tunnel du GSB)
C6. Divers
D. RECUEILS DE TITRES CONCERNANT LE GSB ET INVENTAIRES DES BIENS E. COLLECTION GENERALE
 
E1. Relations avec le Saint-Siège et la nonciature
E2. Relations avec les diocèses
E3. Relations avec les Etats
E4. Relations avec la Confédération des chanoines réguliers
 
E5. Relations avec d'autres Congrégations religieuses (dont la Restauration de Cluny)
E6. Histoire de la Congrégation du GSB (nos propriétés)
E7. Histoire de nos bénéfices après notre départ (dont Ecône)
E8. Divers
F. LA CONGREGATION
 
F1. Constitutions et observance
F2. Chapitre général (chaque 3 ans)
F3. Prévôts
F4. Conseil Général
F5. Chapitre claustral ou annuel avant la création des prieurés (1950)
F6. Prieurés conventuels et régionaux (1950-1998)
a. Prieuré du Valais, 1950-1998
b. Prieuré de Montfleury (Aoste), 1950-1998
c. Prieuré de Champittet (Lausanne), 1951-1998
d. Prieuré de Hsincheng (Taïwan), 1959-1998 (Voir Archives de la Mission)
F7. L'Assemblée plénière (1998-…)
G. ADMINISTRATION AUTRE QUE LA PROCURE
 
G1. Visites canoniques (chaque 3 ans)
G2. Fonds de prévoyance
G3. Divers
H. LA PROCURE
 
Domaine du procureur ou cellérier ou économe général. Elles sont encore dans le local des archives du procureur. Seules les archives courantes y resteront, tandis que le reste sera versé à moyen terme dans cette section.
I. VIE INTERNE
 
I1. Service de Dieu (hospice et Congrégation)
I2. Service des passants (hospice, chiens, hôtes de marque)
I3. Autres officiers
I4. Archives
I5. Bibliothèques
I6. Musée et collections
J. BENEFICES
 
J0. Juridiction du Prévôt
a. Hospice du GSB
b. Maison Saint-Bernard (ou Prévôté) à Martigny
c. Séminaire
d. Hospice du Simplon
J1. Diocèse de Sion
0. Paroisses, Divers
a. Paroisse de Bourg-St-Pierre
b. Paroisse de Liddes
c. Paroisse d'Orsières
d. Paroisse de Sembrancher
e. Paroisse de Bovernier
f. Paroisse de Martigny (Charrat (rectorat), Martigny-Bourg, Ravoire (rectorat), Martigny-Combe, Martigny-Ville)
g. Paroisse de Trient
h. Paroisse de Lens (Lens, Ollon, Chermignon)
i. Paroisse de Vouvry (1204-1996)
j. Ferme d'Ecône (1302-1968)
J2. Diocèse d'Aoste
J3. Autres diocèses
K. BIENFAITEURS, AFFILIES, DONATIONS
L. ÉCRITS DES RELIGIEUX
 
L1. Travaux universitaires (diplôme, licence, doctorat) par date
 
L2. Ecrits des confrères, par ordre alphabétique
L3. Ecrits sans nom d'auteur
M. DOSSIERS PERSONNELS DES CHANOINES
 
M1. Données générales (Obituaires, ordos, études globales)
M2. Dossiers personnels des chanoines en vie (ordre de profession)
M3. Dossiers des confrères par date de décès
M4. Dossiers de ceux qui ont quitté la Congrégation
M5. Autres dossiers personnels (CCRR, clercs, religieux, laïcs)
M6. Maurice Tornay (1910-1949), martyr au Tibet : cause de béatification
M7. Casimir Formaz (1930-1967)
N. DOCUMENTS AVEC UN FORMAT SPECIAL
 
N1 Plans, dessins, affiches
N2. Revues et annuaires
O. DOCUMENTS ETRANGERS AU GRAND-SAINT-BERNARD


Archives courantes de la Procure, conservées à Martigny
Il s'agit des archives du procureur, cellérier ou économe général de la Congrégation. La partie ancienne se trouve à l'hospice du Gd-St-Bernard, dans le fonds de l'administration. Cependant cette section n'est pas complète à l'hospice depuis les années 1850, car le procureur garde ses archives courantes à Martigny, ce depuis au moins le dix-huitième siècle, et dans le même local (Martigny). Elles ont été inventoriées par Philipp Kalbermatter de 1995 à 1997. A moyen terme, leur fond ancien sera versé à la cote H des archives de Martigny (ASBM). Depuis 1998-1999 la procure s'est restructurée en engageant un administrateur, qui est appelé, en plus de la gestion des biens en Suisse, à décharger les économes locaux d'une partie de leur travail, ainsi le volume des archives courantes de la procure augmente, diminuant le volume administratif des autres Maisons locales. Depuis 2002-2003, se met en place un système similaire pour les biens situés en Italie. Naturellement, ce fonds, essentiel pour la vie et l'administration de la Congrégation, n'est pas consultable.

AGSB MIS : Archives de la Mission, conservées à Martigny
Il s'agit du fond de la procure de la mission, mis sur pied vers 1933, avec l'envoi des premiers missionnaires comme explorateurs en Orient. Elle assurait le lien entre les missionnaires et le pays. Elles étaient rattachées aux archives de Martigny, où elles y sont encore. Leur classement provisoire a été effectué en même temps que ces dernières. En voici le plan de classement :

1.Les Pays de mission
 
Informations
Les missionnaires
Activité missionnaire
Divers
2. La Procure de la Mission
 
Procure, Procureurs
Revue missionnaire
Maison de la Procure à Fribourg
Gestion financière
3. Correspondance
 
Missionnaires - Procureur
Missionnaires - Prévôt
Procureur - Prévôt
Autres personnes
Lettres circulaires
Divers
4. Généralités, Varia
 
Inventaire de la collection d'objets provenant de la mission
Inventaire des photographies publiées dans la revue missionnaire de 1946 à 1978.


AGSB SIM : Archives de l'hospice du Simplon, conservées à Martigny

Fond d'archives de l'hospice du Simplon depuis sa fondation en 1801. En 1994, elles ont été transmises aux Archives de l'Etat du Valais pour en dresser l'inventaire, qui arrive bientôt à son terme. Elles ne rejoindront pas le Simplon – l'hospice ne gardera que ses archives courantes - mais les archives centrales de Martigny, selon la décision du Conseil Général de mars 1994.


AGSB VAO : Archives du Saint-Bernard en Vallée d'Aoste, conservées à Martigny

En 1137, le comte de Savoie Amédée III donne à l'hospice les terres et le château Verdun, à St-Oyen (AO). Cette propriété devient rapidement la ferme qui centralise la nourriture pour l'hospice sur le versant sud des Alpes. D'autres propriétés vont rapidement augmenter le patrimoine de la Congrégation dans le diocèse d'Aoste. En 1752, le tout est sécularisé et devient la propriété de l'Ordre des Saints Maurice et Lazare qui assure aujourd'hui encore la conservation de ces lots d'archives.

Rapidement, la ferme de St-Oyen est rachetée (1859) pour servir à l'hospitalité sur le col. Cette propriété va s'agrandir par l'achat d'alpages… Durant les guerres du Sonderbund, le prévôt Filliez (1830-1865) est expulsé de Suisse et trouve refuge en Val d'Aoste, où il achètera une demeure (à Mont-Cenis). Au milieu du vingtième siècle, suite à une augmentation du nombre de vocations, la Congrégation fonde un prieuré en ville d'Aoste (1950), achète des terres – dont la ferme de Montfleury – et ouvre une école d'agriculture, toujours en fonction. En mars 1988, le Chapitre général approuve un plan de restauration du bâtiment principal de la ferme de St-Oyen qui se transforme en maison d'accueil (1991). En 1998, le prieuré de Montfleury est supprimé, réduisant les maisons de St-Oyen et l'école d'agriculture en une des neuf maisons locales de la Congrégation. La gestion de la majeure partie des biens de l'ancien prieuré est alors transférée à la procure. Les archives en Vallée d'Aoste ont souffert à plusieurs reprises, notamment de la pluie, de la visite de souris et de dispersion dans les bâtiments. En 2002, la majeure partie de ce qui a été retrouvé a été transférée à Martigny pour y être inventoriée, travail qui est en cours. La partie historique restera à Martigny tandis que les titres de propriété et les archives courantes vont rejoindre la maison locale de St-Oyen.

Pour des renseignements concernant les archives centralisées, s'adresser à l'archiviste de la Congrégation : Archiviste du Gd-St-Bernard, Rue Hôtel-de-Ville 18, CH-1920 Martigny (le courrier est transmis) ou, actuellement : Chne Jean-Pierre Voutaz, Archives du GSB, Rue Hôtel-de-Ville 5, 1920 Martigny.


2. FONDS NON-CENTRALISES

Archives de la Mission, à Taïwan
Les archives de la Mission (en Chine, au Tibet, puis à Taïwan) sont conservées sur place (Catholic Chruch Po-Ai Lu 64 971 Hsincheng, (Hwalien) Taïwan R.O.C.)


Les archives paroissiales
La Congrégation avait la charge de paroisses « pleno jure » jusqu'en 1996, c'est-à-dire qu'elle devait en assumer la juridiction temporelle (gestion du patrimoine), tandis que l'évêque en assumait la juridiction spirituelle (gestion des âmes). A ce jour, elles sont généralement dans les différentes paroisses, classées et conservées avec un soin inégal. A terme, il serait envisageable de les transférer à Martigny, des origines à 1996, pour leur assurer une certaine pérennité. Il s'agit des paroisses de Bourg-St-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher, Bovernier, Martigny, Trient et Lens. La paroisse de Vouvry, également de statut « pleno jure » (de 1204 à 1996) a été remise au diocèse en échange de la desservance des paroisses de Chermignon et de Montana Village, sans statuer sur le sort de ses archives paroissiales.

Pour la consultation des archives paroissiales, la démarche souhaitée consiste à en consulter l'inventaire auprès des Archives de l'Etat du Valais (Rue des Vergers 7, 1951 Sion), puis de s'adresser aux diverses paroisses si la consultation des documents est nécessaire. Pour les registres paroissiaux, il faut d'abord demander une autorisation écrite de consultation auprès de la paroisse concernée, puis se rendre aux Archives de l'Etat où la lettre permet de consulter le tirage papier des microfilms des registres.


3. FONDS DONT LA GESTION EST ASSUMEE PAR D'AUTRES INSTITUTIONS

Archives de l'Ordre Mauricien, à Turin
Contient un énorme fond concernant la gestion des bénéfices de la Congrégation, principalement hors du diocèse de Sion.


4. COLLECTIONS RATTACHEES AUX ARCHIVES

Photothèque
Depuis 1996 et 2003, la collection de photographies de la Congrégation, négatifs (en verres et les actuels), enregistrements sonores et films de la Congrégation est déposée provisoirement à la Médiathèque Valais à Martigny (Av de la Gare 15, CH-1920 Martigny) pour y être répertoriée de manière homogène. En effet, la majeure partie de la collection conservée à l'hospice a déjà été inventoriée par M Jacques Clerc, aux frais de l'hospice, de 1990 à 2001, tandis que le matériel acoustique et visuel stocké à la Maison Saint-Bernard de Martigny jusqu'en 1996 n'était pas classé.

Estampes, Cartes postales, diapositives
Ces collections, représentant principalement l'hospice du Gd-St-Bernard, sont conservée aux Archives.


ELEMENTS DE BIBLIOGRAPHIE SUR LES ARCHIVES

Leur constitution
DONNET A., Notes sur les archives de l'hospice du Grand-St-Bernard, in Coll., Mélanges offerts à M. Paul-E. Martin, Genève 1961, p. 213-221.
FRUTAZ A. P., Le fonti per la storia della Valle d'Aosta, Rome 1966, p. 132-133 [catalogue sommaire des archives et notice sur la bibliothèque de l'hospice par le chne Lucien Quaglia]
GREMAUD J., Documents relatifs à l'histoire du Valais, G Bridel et Cie Lausanne 1875 [Mémoire et Documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande vol. 29], p. XIII-XIV.
L. QUAGLIA, La Maison du Grand Saint-Bernard des origines aux temps actuels Pillet Martigny (2)1972, p. XI, XII et 434.
ZENHÄUSERN G., Le Grand-Saint-Bernard, in Helvetia Sacra IV.1 Les Ordres suivant la règle de Saint-Augustin, Les chanoines réguliers de Saint-Augustin en Valais, Helbing & Lichtenhahn Bâle et Francfort-sur-le Main 1997, p. 135-147 [historique des archives, puis description des fonds d'archives concernant le Gd-St-Bernard].

Quelques documents imprimés
Acta Pontificum Helvetica. Quellen schweizerischer Geschichte aus dem päpstlichen Archiv in Rom 1 (1190-1268), éd J Bernoulli Bâle 1891.
BATTAGLINO G., Le carte dell'Archivio dell'Ospedale Mauriziano di Aosta fino al 1300, in Biblioteca della Società storica subalpina 17 (1903), p. 239-290.
BÜCHI A., Urkunden und Akten zur Geschichte des Augustiner Chorherrenstiftes auf dem Grossen St. Bernhard (1503-1513) in RHES 12 (1918), p. 81-100.
GREMAUD J., Documents relatifs à l'histoire du Valais, G Bridel et Cie Lausanne 1875-1898, 8 vol. [Mémoire et Documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande vol. 29 à 33 et 37 à 39].
PIVANO S., Le carte delle case del Grande e del Piccolo San Bernardo esistenti nell'archivio dell'Ordine Mauriziano, in Biblioteca della Società storica subalpina 17 (1903), p. 58-238.

Chne Jean-Pierre Voutaz, 13 février 2004