Bibliothèques-Beaux livres

Congrégation du Gd-St-Bernard / Bibliothèques

Quelques beaux livres

De la médecine du 16ème siècle

Le fameux médecin du 16ème siècle Ambroise Paré a réalisé une invention formidable: les becs de corbin, actuellement nommés pinces à clamper. Avant cela, dans les cas d'amputations, après avoir mis un garrot, coupé les tissus mous et les os, il fallait arrêter les hémorragies grâce au fer rouge. On mettait un instrument "de torture" sur la flamme, puis une fois rouge, on le pressait sur les artères coupées pour les cautériser à chaud (même principe pour les sachets en plastique qui emballent la viande sous vide: ils sont fermés hermétiquement à chaud). Ambroise Paré a donc inventé ces pinces qui permettent de compresser les artères pendant qu'une personne les referme avec du fil et une aiguille. C'est un énorme progrès qui permet aux salles d'opération de ne plus sentir l'odeur de la grillade... Nous laissons le lecteur déchiffrer sur les deux images suivantes les textes qui expliquent les étapes des amputations.

Des reliures de grande qualité

Quelques reliures peuvent se remarquer, du point de vue de leur matériel. Sur la première photographie, nous voyons, de gauche à droite des reliures fabriquées avec des manuscrits récupérés. Suivent, en blanc, des reliures de vélin. Il s'agit de peaux de veau morts-nés dont la peau est extrêmement fine et permet la réalisation de chefs d'œuvre. Ces reliures sont repoussées, comme les plaques d'argent qui ornent des objets liturgiques. Ainsi apparaissent des motifs floraux, des scènes de l'évangile... e troisième type de reliure est assez rare; les plats des livres sont en carton sur lesquels ont été comme imprimés des motifs en cuivre. C'était très à la mode au 18ème siècle, jusqu'au début du 19ème siècle. De belle apparence, ces reliures sont fragiles et réagissent fortement aux variations hygrométriques: à l'humidité, le cuivre s'oxyde ou bien se met à traverser les pages du volume. Le dernier type de reliures présenté sont les volumes classiques reliés plein cuir. L'image suivante en présente un splendide exemplaire, en cuir repoussé et daté de 1578.

La troisième image présente une reliure de 1906, en velours bleu rehaussée de laiton et bakélite. il s'agit des premières imitations d'ivoire. Au début du 20ème siècle, la haute société était friande de ce matériau qui respectait la vie des éléphants. Certaines dames qui fumaient lorsqu'elles portaient des bijoux de bakélite ont fait une triste expérience. En effet, elles ont découvert malgré elles qu'il s'agit d'une matière hautement inflammable. Quelques braises de cigarettes sur le collier suffisent à le faire fuser, s'enflammer, s'incruster dans la peau et enfin défigurer l'imprudente. Ainsi ce matériau a été retiré du marché et depuis lors on teste longuement les nouveaux produits avant de les introduire sur le marché...