Archives-Présentation

Congrégation du Gd-St-Bernard / Archives

Documents d'archives

La Congrégation des Chanoines du Grand-Saint-Bernard gère les archives dont elle en a le dépôt.
Il s'agit d'abord de ses propres archives, historiques et modernes, déposées en la Maison Centrale de Martigny ou dans les maisons locales de la Congrégation.

Elle veille également sur les archives d'autres institutions (paroisses ...) qui sont liées à son champ d'activité pastorale. Cette gestion est réglée par convention signée avec chaque partie.

Elle suit également avec attention les Institutions qui conservent des documents concernant l'histoire de la Congrégation ( Archives sur territoire italien ...)

Fonds centralisés à Martigny

ASBM : Archives du Saint-Bernard, fonds moderne (Martigny)
Archives modernes de la Congrégation, elles font suite aux archives historiques.
Archives courantes de la Procure (Martigny)
Archives du procureur, cellérier ou économe général de la Congrégation, conservées dans le même local depuis le 18ème siècle.
AGSB MIS : Archives de la Mission (Martigny)
Fonds de la Procure de la Mission, mis sur pied en 1930, suite à la décision de la Congrégation d'envoyer des missionnaires au Tibet, puis à Taiwan.
AGSB SIM : Archives de l'Hospice du Simplon (Martigny)

Fonds épars

AGSB : Archives historiques du Grand-Saint-Bernard (Hospice du GSB)
Les archives historiques de la Congrégation sont conservées à l'hospice du Gd-St-Bernard et sont consultables uniquement sur rendez-vous avec l'archiviste.

Archives de la Mission, à Taïwan

Les archives de la Mission (en Chine, au Tibet, puis à Taïwan) sont conservées sur place (Catholic Church Po-Ai Lu 64 971 Hsincheng, (Hwalien) Taïwan R.O.C.)

Les archives paroissiales

La Congrégation avait depuis le 12ème siècle la charge de paroisses « pleno jure » - statut qui n'a pas été repris dans le code de doit canon de 1983 - c'est-à-dire qu'elle devait en assumer la juridiction temporelle (gestion du patrimoine), tandis que l'évêque en assumait la juridiction spirituelle (gestion des âmes). A ce jour, elles sont généralement dans les différentes paroisses, classées et conservées avec un soin inégal. A terme, il est envisagé de mettre à jour les inventaires et la manière de les conserver, pour leur assurer une certaine pérennité. Les inventaires existants sont disponibles auprès des Archives de l'Etat du Valais à Sion depuis les années 1960 (www.vs.ch/Navig/navig.asp?MenuID=1902).

Fonds dont la gestion est assurée par d'autres institutions

Archives de l'Ordre Mauricien (AOM), à Turin
Le 19 août 1752, par la bulle "In Supereminenti", la prévôté du Grand-Saint-Bernard est démembrée de ses maisons situées dans les Etats sardes dont la résidence des prévôts, Saint-Jacquême d'Aoste, l'hospice du Petit-Saint-Bernard et une dizaine de paroisses ou prieurés. Les religieux qui s'y trouvent sont réduits à l'état séculier et l'Ordre des saints Maurice et Lazare hérite de ces propriétés avec quelques devoirs, dont celui de fonder un hôpital dans la ville d'Aoste. A cette occasion, les archives de la Congrégation qui se trouvaient dans la résidence des prévôts deviennent la propriété de l'Ordre Mauricien qui gère les fonds anciens du Grand-Saint-Bernard depuis lors (Archivio Storico Mauriziano, Ospedale Umberto Primo, Via Magellano n°1, I-10128 Torino). En 1784 une partie de ces archives a été restituée à la Congrégation. Il s'agit principalement ce qui concerne les propriétés que la Congrégation avait conservées en Valais. Les archives de l'Ordre Mauricien contiennent un inventaire de 9 volumes in-folio du 18ème siècle rédigé principalement en français et intitulé "Inventario delle scritture della Prevostura e Casa dei Santi Nicolao e Bernardo d'Aosta", c'est un énorme fond concernant la gestion des bénéfices de la Congrégation, principalement hors du diocèse de Sion: http://www.digi-archives.org/fonds/asto/static/tdm_asto_fr.html

Archivio di Stato di Torino (AST), à Turin

Les splendides archives d'Etat de Turin sont celles de la Maison de Savoie. Dès 1475 le Bas-Valais passe de la juridiction de Savoie à celle de l'évêque de Sion et des 7 dizains. Pour le Grand-Saint-Bernard, cette date marque un tournant car la majorité des ses terres et bénéfices restent sous la juridiction de la Maison de Savoie (résidence des prévôts, paroisses et prieurés en Val d'Aoste, Hospice de Petit-Saint-Bernard et quelques paroisses sur le versant français du col, prieuré de Meillerie et autres possessions au Sud du Lac Léman...) tandis que l'hospice, une dizaine de paroisses et quelques fermes sont valaisannes. De plus le droit de présentation des Prévôts du Grand-saint-Bernard appartient à la Maison de Savoie de 1451 à 1752 et la frontière entre la Savoie et le Valais sur le col est sujet à des controverses continuelles de la fin du 15ème siècle à 1906, date de concordat écrit entre l'Italie et la Suisse pour régler enfin ce malentendu. Aussi, tout naturellement des fonds concernant le Grand-Saint-Bernard sont conservés à l'Archivio di Stato di Torino.

L'Archivio di Stato comprend deux localisations:
1. Archivio di Stato di Torino, Piazza Castello 209, I-10100 Torino, c'est ce qui concerne la cour de Savoie. Le grand fonds est sous Abbazie, Gran San Bernardo, dans d'autres séries se trouvent aussi des documents concernant notre sujet.
2. Archivio di Stato di Torino, Via Piave 21, I-101000 Torino, c'est plutôt la comptabilité des différentes châtellenies de l'ancienne Savoie.
Biblioteca reale, à Turin
A via Castello, à quelques portes des Archives d'Etat se trouve l'entrée à la bibliothèque royale. Y est conservé un fonds de parchemins très divers dont certains concernent le Valais et quelques rares numéros le Grand-Saint-Bernard. Ce fonds semble être l'oeuvre d'un collectionneur.

Dans ces pages, consacrées aux différents fonds concernant les archives de la Congrégation des chanoines du Grand-Saint-Bernard de sa fondation (vers 1050) à nos jours, le chercheur trouvera des indications précises pour connaître les fonds à disposition et la manière de les consulter, soit :
- le règlement et les conditions de consultation sur le lien " Consultation",
- la description des divers fonds d'archives et des liens sur leurs inventaires en ligne au lien " Présentation "